Par le Dr Anne-Sophie HAMY-PETIT, gynécologue-oncologue, Institut Curie

Examens de la fertilité après le cancer du sein

Par Rédaction -  Théragora

Théragora - www.theragora.fr - Année 2018 - Institut Curie N° 01 - Page 0

A l'occasion de la conférence le 19  décembre 2017 à l'Institut Curie sur La fertilité, la contraception et la grossesse après un cancer du sein, des médecins experts ont montré que ces sujets liés à la sexualité et à la fertilité pendant ou après un cancer du sein sont encore peu abordés et les connaissances restent parcellaires. C’est pourquoi l’Institut Curie et l’association Seintinelles se sont associés pour lancer une étude nationale baptisée Feeric.

 

Malheureusement, il n’existe aucun examen qui permette de déterminer si l’on est encore fertile ou non après avoir suivi des traitements pour un cancer du sein.

 

Pendant la chimiothérapie d’un cancer du sein, il existe une toxicité aiguë sur les ovaires, qui se manifeste généralement par un arrêt des règles. Souvent, la fonction ovarienne récupère à distance, ce qui se traduit par une réapparition des cycles, mais ce n’est pas toujours le cas. La récupération des cycles est d’autant plus tardive que la patiente est âgée et que les doses de chimiothérapie sont importantes. Dans certains cas, cet arrêt des règles peut être définitif.

La première difficulté pour prédire la fertilité réside dans le fait que les règles sont un mauvais marqueur de fertilité. Un arrêt des règles, même long, n’est pas synonyme d’infertilité. Inversement, le fait d’être réglée n’est pas non plus synonyme de fertilité.

La deuxième difficulté tient à la faible fiabilité des examens biologiques dans ce contexte. Les dosages hormonaux classiques (FSH, LH, Estradiol) permettent d’évaluer l’activité des ovaires à un moment donné, mais ne permettent pas de prédire quelle sera la fonction ovarienne quelques semaines ou quelques mois après.

Par ailleurs, les dosages d’AMH et inhibine B censés refléter la réserve ovarienne (c’est-à-dire le potentiel de fertilité d’une femme) sont quasiment toujours effondrés après chimiothérapie, y compris chez des femmes qui réussiront à obtenir des grossesses spontanées.

La troisième difficulté en matière de prédiction de la fertilité féminine est qu’il existe aujourd’hui des marqueurs permettant d’évaluer la quantité d’ovocytes, mais aucun marqueur fiable n’évalue la qualité des ovocytes. On ne sait pas, aujourd’hui, si la chimiothérapie altère la qualité des ovules.

En pratique, à l’échelon individuel, il reste aujourd’hui impossible de prédire, pour une patiente donnée, sa capacité à être enceinte après les traitements.

 

En savoir plus sur la sexualité pendant et après un cancer du sein
https://curie.fr/dossier-pedagogique/sexualite-apres-un-cancer-du-sein
En savoir plus sur les techniques de préservation de la fertilité après un cancer du sein
https://curie.fr/dossier-pedagogique/cancer-et-preservation-de-la-fertilite-comment-ca-marche
En savoir plus sur la contraception pendant et après les traitements pour un cancer du sein
https://curie.fr/dossier-pedagogique/contraception-apres-un-cancer-du-sein
En savoir plus sur la grossesse après un cancer du sein
https://curie.fr/dossier-pedagogique/grossesse-apres-un-cancer-du-sein-un-risque-de-rechute-accru
En savoir plus sur l’étude FEERIC, qui sera lancée officiellement en janvier
https://curie.fr/dossier-pedagogique/lancement-de-letude-feeric-fertilite-grossesse-et-contraception-apres-un-cancer

 

 

 

 

 

 

Les entretiens de Théragora
Cynthia Fleury, une philosophe au chevet de l'hôpital
Cynthia Fleury est philosophe et psychanalyste. Elle enseigne la philosophie au Cnam et à l'hôpital Sainte-Anne à Paris. Elle estime que le monde hospitalier est asphyxié per une "non pensée", un manque de sens et une pénurie de moyens et d'équipements. Selon elle, les soignants connaissent une situation "d'immense épuisement" face à des patients exigeants.
Archives vidéos Carnet Le Kiosque Théragora Mots de la semaine Derniers articles en ligne
Références
Contactez-nous

Théragora est le premier site d'information sur la santé au sens large, qui donne la parole à tout ceux qui sont concernés par l'environnement, la prévention, le soin et l'accompagnement des personnes âgées et autres patients chroniques.

contact@theragora.fr

www.theragora.fr

Suivez-nous et abonnez-vous sur nos 5 pages Facebook

Facebook Théragora
Facebook Théragora Prévenir
Facebook Théragora Soigner
Facebook Théragora Acteurs de ma santé
Facebook Théragora Soutenir

Linkedin Théragora