Par le Dr François Prunièras, médecine esthétique et lasers médicaux à Chaville (92)

Epilation laser : une réelle réponse mais avec quelques précautions

- Thénagora le 27 novembre 2018 / FL N° 15 - Page 0 - crédits iconographique Dr François Prunièras

Nombreuses sont les femmes qui veulent recourir à l’épilation laser pour se débarrasser définitivement de poils disgracieux sur le visage ou d’autres zones telles que les aisselles….

 

Cette technique qui se doit d’être pratiquée par un médecin lasériste, a prouvé son efficacité mais requiert un préalable à toute séance : la patiente ne doit jamais venir bronzée mais avec son teint hivernal.

La première condition pour obtenir l'épilation quasi-définitive d'une zone est d'intervenir au moment où le poil est en phase de croissance or les poils d’une zone, à un instant donné ne sont pas tous dans le même niveau de réceptivité par rapport au laser. A un moment donné, seuls 10 à 30% de la pilosité d'une zone est en phase de croissance et donc réceptifs au laser d’épilation.

 

Plusieurs séances de Laser sont donc nécessaires pour atteindre tous les poils

Le nombre de séances est assez difficile à estimer en épilation laser : nombreuses variantes en fonction du terrain hormonal, du type de pilosité, de l’âge, de la couleur du poil et de la zone. On table souvent sur 18 mois à 2 ans de traitement. In fine, on va être capable de détruire entre 2/3 et 3/4 des bulbes pileux de manière définitive, le 1/3 ou le 1/4 restant sera plutôt du duvet.

Habituellement on recommande d’espacer les premières séances de 6 semaines puis après la 4ème séance, les séances seront de plus en plus espacées car la repousse des poils sera de plus en plus lente. Il faut souvent attendre la 4ème séance pour voir réellement l’effet de l’épilation car au début les poils repoussent comme d’habitude.

Enfin si des zones comme le menton par exemple sont a priori sans risque de repousse paradoxale, pour d’autres zones comme par exemple les joues ou la mandibule, ce risque existe. Il faut donc être très prudent et, si la séance laser est vraiment nécessaire, il faut préparer la zone à traiter en la refroidissant, avant chaque séance avec un pack de glace posée sur la zone à traiter (en prenant bien soin de ne pas brûler la peau) ce qui aura pour avantage de diminuer le risque de repousse paradoxale.

L’épilation laser reste sans conteste une technique fiable pour redonner à la peau un aspect plus esthétique mais ceci requiert du temps et quelques précautions de base. 

 

 

Pour plus d'information : www.docvadis.fr/francois-prunieras

 

Les entretiens de Théragora
Les industries de santé européennes en danger
Le prix Nobel d'économie Jean Tirole estime que le secteur stratégique des industries de santé européen est menace par la Chine et les Etats-Unis. Selon lui l'effort de recherche fondamentale du vieux continent est insuffisant face à ses concurrents. Il préconise des investissements publics massifs pour faire face aux défis à venir dans le monde de la recherche médicale.
Archives vidéos Carnet Le Kiosque Théragora Mots de la semaine Derniers articles en ligne
Contactez-nous

Théragora est le premier site d'information sur la santé au sens large, qui donne la parole à tout ceux qui sont concernés par l'environnement, la prévention, le soin et l'accompagnement des personnes âgées et autres patients chroniques.

contact@theragora.fr

www.theragora.fr

Suivez-nous et abonnez-vous sur nos 5 pages Facebook

Facebook Théragora
Facebook Théragora Prévenir
Facebook Théragora Soigner
Facebook Théragora Acteurs de ma santé
Facebook Théragora Soutenir

Linkedin Théragora