Par le Dr François Prunièras, médecine esthétique et lasers médicaux à Chaville  (92)

Traiter les rides de la partie haute du visage c’est très bien mais voici quelques précisions

- Thénagora le 7 janvier 2019 N° 17 - Page 0

 

Beaucoup de patients ont recours à des injections de toxine botulique pour atténuer significativement les rides qui apparaissent dans le tiers supérieur du visage. Ces injections redonnent ainsi de l’éclat au visage en concourant à éliminer ces rides disgracieuses.  

 

De plus, faire de la Toxine botulique régulièrement prévient le vieillissement et s’accompagne d’une amélioration de la qualité de la peau. On peut donc ne pas attendre que les rides s’installent trop pour commencer la prise en charge.

Néanmoins :

* Il est préférable de ne pas traiter isolément les rides de la patte d’oie mais d’y associer un traitement des muscles responsables des rides horizontales de la racine du nez ou des rides verticales inter sourcilières ainsi qu'un traitement des rides frontales horizontales. En effet si l’on ne traite pas les autres zones, les rides de la patte d’oie peuvent devenir hyperactives.

* Quand on a une ride verticale très marquée au milieu du front (zone entre les 2 têtes des sourcils), on va commencer par traiter avec de la toxine botulique les muscles responsables de ces rides puis on fera secondairement, si nécessaire, une injection superficielle d'acide hyaluronique peu réticulé

* Enfin les rides verticales du front ne sont pas dues au muscle frontal et donc requiert des injections d'Acide Hyaluronique et non pas de la toxine botulique.

Résultats :

L’effet du traitement par toxine botulique commence à se manifester entre le 2ème et le 4 ème jour après l’injection.

L’optimum du résultat sera obtenu à partir du 10ème ou 15ème jour voire 1 mois.

Un complément de traitement peut être fait autour de J15 voire maximum J21 mais pas plus tard pour éviter tout risque d’hypersensibilité retardée d’où l’importance de revoir le patient à cette date si nécessaire. Sinon on attend au moins 3 mois avant de réinjecter.

L’effet est dose-dépendant mais l’épaisseur du muscle traité peut jouer également un rôle dans la durée de l’effet : respectivement 3 mois environ pour un muscle épais et jusqu’à 6 mois pour un muscle fin.

La séance de toxine botulique ayant été réalisée, il reste à suivre quelques recommandations qui seront édictées par votre médecin. Celles-ci sont importantes à respecter pour éviter entre autres, que la toxine ne diffuse à d’autres muscles que l’on ne souhaitait pas atteindre voire des risques infectieux… Ces recommandations portent sur les 2 mois qui suivent l’injection mais concernent principalement les 15 premiers jours.

 

 

Pour plus d'information : www.docvadis.fr/francois-prunieras

Les entretiens de Théragora
Les industries de santé européennes en danger
Le prix Nobel d'économie Jean Tirole estime que le secteur stratégique des industries de santé européen est menace par la Chine et les Etats-Unis. Selon lui l'effort de recherche fondamentale du vieux continent est insuffisant face à ses concurrents. Il préconise des investissements publics massifs pour faire face aux défis à venir dans le monde de la recherche médicale.
Archives vidéos Carnet Le Kiosque Théragora Mots de la semaine Derniers articles en ligne
Contactez-nous

Théragora est le premier site d'information sur la santé au sens large, qui donne la parole à tout ceux qui sont concernés par l'environnement, la prévention, le soin et l'accompagnement des personnes âgées et autres patients chroniques.

contact@theragora.fr

www.theragora.fr

Suivez-nous et abonnez-vous sur nos 5 pages Facebook

Facebook Théragora
Facebook Théragora Prévenir
Facebook Théragora Soigner
Facebook Théragora Acteurs de ma santé
Facebook Théragora Soutenir

Linkedin Théragora