Annulation du mois sans alcool et lancement de #Janviersansalcool, Zéro point zéro

Alcool, n’emmerdons pas les Français avec ça 

Par Frantz Lecarpentier -  Co-fondateur de Théragora

Théragora - www.theragora.fr - Théragora le 22 novembre 2019 N° 27 - Page 0 - crédits iconographique Théragora©/Frantz Lecarpentier

 

Si l’on en croit le journal Libération dans son édition du 22 novembre 2019 le président du syndicat général des vignerons de Champagne (présent lors du déplacement d’Emmanuel Macron le 14 novembre 2019 ), Maxime Toubart a déclaré : « le Président a été sensible à notre question et annonce qu’il n’y aura pas de mois sans alcool. Agnès Buzyn l’a confirmé ce jeudi à la radio. Pour nous, le sujet est clos. On a hâte de voir si le projet sera repris par des associations nationales financées par les impôts des Français… ». Heureusement que le syndicat général des vignerons de Champagne veille sur les dépenses de l’Etat qui pourrait financer, via Santé Publique France, des campagnes de préventions aussi dispendieuses qu’inutiles.

 

 

Le projet de communication « Janvier sans alcool » est calqué sur ce qui se fait en Grande Bretagne, le « Dry January ». Théragora n’a pas eu accès au projet de campagne « Janvier sans alcool » mais il est aisé d’en dessiner les contours. Pas question d’interdire l’alcool pendant un mois, mais « Janvier sans alcool » est l’occasion idéale de sensibiliser les français par rapport à leur consommation après des périodes de fêtes généralement très alcoolisées. Une campagne qui pourrait cibler les jeunes que la pratique de l’alcoolisation rapide rend vulnérable et qui n’ont aucune conscience du danger à très court et long terme.

 

Rappelons que selon l'OMS, l'alcool est la deuxième cause évitable de mortalité par cancer après le tabac en France.  Et on estime  que 41 000 morts sont liés à l’alcool dont 16 000 par cancer. Soit 7% de la mortalité en France directement lié à l’alcool (chiffres  2015).

 

Mais soyons rassurés Mme Buzyn a affirmé  sur France info : "La campagne est en train d'être travaillée ; cette mesure n'a pas encore été validée par le ministère de la Santé, elle ne m'avait pas été proposée". Santé publique France ferait des cachoteries à sa ministre ?  Mme Buzun poursuit, "Nous avons un comité interministériel dédié à la prévention en santé en février et c'est à ce moment-là que les programmes de prévention sont validés par le gouvernement", confirmant sans le dire que le Mois sans alcool n'aura pas lieu en janvier 2020.

Un an de gagné pour le président du syndicat général des vignerons de Champagne. Champagne ! cuvée Saint Gall 1977 - c’est Maxime qui régale !  Toujours d'après Libération,  c'est en effet le cadeau que M Toubart a fait au Président lors de sa visite en Champagne.

 

Curieux pays où l’on considère que le vin n’est pas de l’alcool ; où la ministre de la Santé est obligée de prendre d’infini précautions oratoires dès lors qu’elle parle d’alcool et de vin en y mettant un peu de culture française, de traditions et de terroir. Pays ou le lobby alcoolier veut ré-autoriser la vente d’alcool lors des rencontres de foot, par équité sociale, au motif que le champagne coule à flot dans les carrés VIP. Pas plus simple de mettre les carré VIP au Perrier ? Curieux pays où l’alcool est interdit dans les entreprises et où aucune ne respecte la loi.

Alors, n’emmerdons pas les français avec ça comme le disait Georges Pompidou. Parlons déni si vous le voulez. Déni d’alcool chez le patient, déni d’alcool dans la société, déni d’alcool dans la sphère politique.

 

Pour cette reculade sur le Janvier sans alcool, tout porte à croire que la ministre de la Santé est obligée d’avaler une couleuvre et c‘est un très mauvais signe pour la santé publique en France.

 

N’attendons pas 2021 (?) Théragora lance la campagne Janvier sans alcool #Janviersansalcool, Zéro point zéro car elle nous parait d’utilité publique. N’en déplaise aux lobbystes.

 

 

Les entretiens de Théragora
Théragora rend hommage à Axel Kahn
A la fin 2019, nous avions rencontré le professeur Axel Kahn pour évoquer les récents progrès de la recherche en cancérologie. Avec son habituel talent de vulgarisateur scientifique passionné, le Président de la Ligue contre le cancer nous expliquait comment et pourquoi une tumeur échappait au système immunitaire et aux médicaments anticancéreux pour faire "tout le mal dont elle était capable". Extraits.
Archives vidéos Carnet Le Kiosque Théragora Mots de la semaine Derniers articles en ligne
Contactez-nous

Théragora est le premier site d'information sur la santé au sens large, qui donne la parole à tout ceux qui sont concernés par l'environnement, la prévention, le soin et l'accompagnement des personnes âgées et autres patients chroniques.

contact@theragora.fr

www.theragora.fr

Suivez-nous et abonnez-vous sur nos 5 pages Facebook

Facebook Théragora
Facebook Théragora Prévenir
Facebook Théragora Soigner
Facebook Théragora Acteurs de ma santé
Facebook Théragora Soutenir

Linkedin Théragora