Le rapport du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance-Maladie

​​​​​​​Super sécu, 100% pour tous : un coût supplémentaire de 22,4 milliards d’euros

Par Jacques Degain -  Journaliste

Théragora - www.theragora.fr - Théragora le 12 novembre 2020 N° 52 - Page 0 - crédits iconographique Phovoir

Le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) doit se réunir en séance plénière le 18 novembre pour se prononcer sur un rapport rédigé par ses membres, concernant le projet de "super sécu" et  qui évalue à plus de 22 milliards le coût d’un remboursement à 100% de tous les soins de santé à tous les assurés sociaux.

 

 

« Une paille » commente le quotidien économique « Les Echos », qui dévoile le contenu du rapport provisoire du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie - qu’il doit examiner le18 novembre-  sur la mise en place de la « super sécu » ou « grande sécu », envisagée par le gouvernement, ( voir article précédent de Théragora), et qui estime à 22,4 milliards  le coût du remboursement à 100%  de tous les frais de santé à tous les patients, et pas seulement à ceux en ALD ( affection de longue durée)  .

La facture ne serait pas mince. Si l’on se souvient que les déficits de l’assurance maladie en 2020 et 2021 dépassent, en cumulé les 60 milliards d’euros et que 20 milliards au moins, sont prévus pour 2022, on comprend le commentaire des Echos…Une « paille » en effet.  La quasi totalité des dépenses de santé serait prise en charge par ce nouveau système qui verrait donc la fin du ticket modérateur. Ainsi les dépenses d’hospitalisation (sauf peut être la chambre particulière) des soins de ville, des prescriptions de médicaments, des prothèses dentaires, auditives, des lunettes du « panier 100% », (aujourd’hui remboursées en partie pas les mutuelles) seraient concernées par ce système.

 

Hausse des prélèvements sociaux

L’assurance maladie ne supporterait qu’une part de cette nouvelle dépense, mais la plus conséquente bien sur, soit 18,8 milliards d’euros, le reste de la charge résultant de la baisse des taxes aujourd’hui versées par les mutuelles à la sécurité sociale. Revient bien sur dans ce scénario le problème du financement. Il  serait assuré par la hausse, comme nous l’écrivions, des prélèvements sociaux, via les cotisations patronales et la CSG. Et comme cela était prévisible, le Haut Conseil explique que cela ne devrait pas remettre en cause le pouvoir d’achat des ménages, et des français puisqu’ils n’acquitteraient plus les cotisations des mutuelles, souvent élevées.

 Et au contraire rapporte les Echos, selon la HCAAM,  la réforme pourrait dégager un « gain de 2,4 milliards d’euros, économisés sur les frais des gestion des complémentaires santés ». Celles-ci étant montrées du doigt depuis un certain temps, pour avoir des frais de gestion disproportionnés comparées aux missions qu’elles accomplissent.

 

Pas de réforme avant  le fin du quinquennat

Ce rapport, s’il n’est pas une surprise, dans son contenu global, met malgré tout l’accent sur le coût budgétaire élevé de cette réforme, à une période où les déficits budgétaires, restent importants, malgré les espoirs, voire parfois la certitude, d’une croissance forte. Pour 2021, un déficit à 8,2% du PIB est le plus souvent évoqué par Bercy. Autre souci du gouvernement, l’avenir des complémentaires et leurs 100 000 salariés.

La contre offensive des assurances complémentaires est bien évidemment attendue. Même s’il est évident que cette réforme ne pourra voir le jour avant la fin du quinquennat. Ce qui laisse un peu de temps, mais pas trop, à la Fédération de la mutualité France et au lobby des assurances, pour  développer et préciser leurs arguments.

 

 

Les entretiens de Théragora
Les industries de santé européennes en danger
Le prix Nobel d'économie Jean Tirole estime que le secteur stratégique des industries de santé européen est menace par la Chine et les Etats-Unis. Selon lui l'effort de recherche fondamentale du vieux continent est insuffisant face à ses concurrents. Il préconise des investissements publics massifs pour faire face aux défis à venir dans le monde de la recherche médicale.
Archives vidéos Carnet Le Kiosque Théragora Mots de la semaine Derniers articles en ligne
Contactez-nous

Théragora est le premier site d'information sur la santé au sens large, qui donne la parole à tout ceux qui sont concernés par l'environnement, la prévention, le soin et l'accompagnement des personnes âgées et autres patients chroniques.

contact@theragora.fr

www.theragora.fr

Suivez-nous et abonnez-vous sur nos 5 pages Facebook

Facebook Théragora
Facebook Théragora Prévenir
Facebook Théragora Soigner
Facebook Théragora Acteurs de ma santé
Facebook Théragora Soutenir

Linkedin Théragora